Patrimoine Médecine Santé Lyon Accueil

Association "Patrimoine Médecine Santé Grand Hôtel Dieu de Lyon"
Promouvoir l'excellence en Médecine, Santé et recherche Bio-Médicale

Et plus encore !


Le mot du Président - Juin 2017



En 2017, l’Association PATRIMOINE MEDECINE SANTE LYON (PMSL) propose, après l’exposition « Les Trente Glorieuses de la Médecine Lyonnaise » au Fort de Vaise, dans le sillage de ses objectifs de promotion de la médecine lyonnaise, une exposition :

« Rayons X, une autre image de la Grande Guerre »

Cette exposition, en co-production avec les Archives Municipales de Lyon (AML) et les Hospices civils de Lyon, accompagnée d’un cycle de conférences, revient sur l’histoire de la radiologie pendant la Première Guerre Mondiale. Elle aura lieu :

Du 4 Octobre au 23 décembre 2017

Aux Archives Municipales de Lyon.

Elle met en lumière l’incroyable travail des pionniers de la radiologie qui ont contribué à faire l’excellence de la médecine lyonnaise.

En juin 2016, l’exposition, reconnue comme innovante, a obtenu le label Centenaire 14-18. Elle s’inscrit donc dans la lignée des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Le projet est porté par Michel Amiel, Professeur émérite de Lyon 1, radiologue. Il est entouré d’un comité scientifique animé par de nombreux bénévoles de l’Association.

Cécile Iannuzzo, commissaire d’exposition et Sergueï Piotrovitch d’Orlik, conservateur du musée des Hospices Civils de Lyon font également partie de l’équipe projet.

Notre association PMSL s’est associée aux Hospices Civils de Lyon et aux Archives Municipales pour la conception du projet. Les HCL apportent un soutien financier et de compétences et prêteront, entre autres, l’exceptionnel fonds de radiologie d’Albert Renaud. Les AML mettent à disposition la grande salle d’exposition et apportent leurs conseils dans la conception de l’exposition.

Parmi de nombreux partenaires et soutiens, on compte le Ministère de la Défense, La Mission Centenaire et la ville de Lyon. La Fondation Bullukian, la Société Française de Radiologie, la Fédération Nationale André-Maginot et l’Ecole du Service Santé des Armées font aussi partie de cette liste.

De plus, les prêts de plusieurs musées nous permettent de mener à bien l’exposition. A ceux déjà cités, s’ajoutent les collections des musées de Lyon 1 à savoir le musée Dentaire, le musée des sciences médicales et le musée d’Histoire de la Médecine et de la Pharmacie de l’Université Claude Bernard Lyon I. Toujours à Lyon, le musée Gadagne, le musée d’histoire militaire et l’Institut Lumière participent à l’exposition. D’autres prêts nous viennent de Paris, plus particulièrement du Centre Antoine Béclère, de l’Institut Curie, de la BIU Santé Paris V et du musée de la Résistance Nationale.

Cette exposition donnera le coup d’envoi des évènements du Centenaire de la Paix organisé par la ville de Lyon.

Professeur René Mornex